Que prendre en compte pour bien choisir son chargeur de batterie marine 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’énergie requise pour le démarrage et la navigation d’un bateau se retrouve naturellement dans sa batterie. Pour la recharger, plusieurs options se trouvent disponibles parmi lesquelles on distingue la populaire installation d’un chargeur de batterie. Celle-ci ne se révèle pas toujours évidente à concrétiser, car il existe de nombreuses contraintes de choix pour tout type de voilier. Voici donc comment déterminer l’option satisfaisante.

Vérifier le cycle de charge

Ce critère constitue une recommandation essentielle pour préserver la durabilité de la batterie de votre bateau. Il existe en effet plusieurs types de chargeurs correspondants à différentes catégories de batterie. Il importe donc de vérifier le cycle de charge pour trouver un équipement adapté à vos besoins.

Assurez-vous qu’au minimum, le chargeur régule en trois phases (boost, absorption, floating). Ces trois phases répondent à des niveaux de charge et d’utilisation de la batterie. Dans tous les cas, vous pouvez vous procurer une solution d’alimentation sur mesure en vous rendant sur batterie lithium bateau. Le concepteur Dolphin Charger vous y propose diverses offres étudiées à votre avantage.

Choisir une puissance adaptée

La puissance du chargeur est un facteur qui trompe bon nombre d’acheteurs. Ils ne savent pas comment déterminer le niveau de puissance qui convient à leurs batteries. Pourtant, il existe une règle très simple à cet effet. Il suffit de prendre entre 10 et 20 % de la capacité des batteries de servitude pour fixer la marge de puissance.

Par exemple, avec une batterie de servitude de capacité 100 Ah, vous devrez disposer d’un chargeur de batterie d’une puissance comprise entre 10 et 20 ampères. Respecter la marge identifiée contribuera à préserver le bon état de votre batterie et de toutes vos installations.

Considérer le niveau d’adaptabilité à l’environnement marin

Ce critère se décline en plusieurs points. En premier lieu, il s’agit de l’indice d’étanchéité et de la capacité de résistance à la rouille. En effet, un chargeur de batterie marine est toujours exposé à l’eau et diverses intempéries ce qui peut favoriser la rouille de composants essentiels.

Son étanchéité ainsi que sa résistance à la rouille vont permettre de limiter l’impact de l’eau sur son fonctionnement. Lorsque vous entreposez le chargeur dans un endroit où le rinçage est élevé, privilégiez un indice d’étanchéité (IP 65) susceptible de le protéger contre les projections d’eau.

Le second point concerne la capacité du chargeur à fonctionner dans des environnements chauds. En réalité, certains chargeurs de mauvaise qualité baissent leur performance lorsque la température augmente. Veillez donc à ce que votre choix puisse maintenir sa capacité de charge au-delà des 50 °C. Vous pouvez vous fier à la notoriété de la marque pour ce faire, car les constructeurs de référence ne négligent jamais ce facteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =