Les logiciels pour la maintenance autonome

Qu’est-ce que la maintenance autonome ?

La maintenance autonome est une approche de maintenance industrielle dans laquelle les opérateurs de machines sont impliqués dans la maintenance préventive et corrective de leurs propres équipements. Le but est de permettre aux opérateurs de surveiller et de maintenir leurs machines de manière autonome, en effectuant des tâches simples telles que le nettoyage, la lubrification, l’inspection et le remplacement de pièces usées.

L’objectif de la maintenance autonome est d’améliorer la disponibilité et la fiabilité des équipements, d’augmenter la sécurité et de réduire les coûts de maintenance en impliquant les opérateurs dans le processus de maintenance. Cette approche permet également de développer des compétences techniques chez les opérateurs et de renforcer la culture de l’amélioration continue au sein de l’entreprise.

Cette politique de maintenance est-elle répandue ?

Oui, la maintenance autonome est de plus en plus répandue dans les entreprises industrielles, car elle présente de nombreux avantages. Les entreprises adoptent cette approche de maintenance pour améliorer la performance de leurs équipements, réduire les coûts de maintenance, augmenter la sécurité et développer les compétences techniques de leurs opérateurs.

Au Japon, la maintenance autonome a été développée dans les années 1960 par la société Toyota dans le cadre de son système de production appelé « Toyota Production System » (TPS). Depuis, de nombreuses entreprises à travers le monde ont adopté cette approche de maintenance, notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de la chimie, de la pétrochimie et de l’énergie.

Cependant, la mise en place de la maintenance autonome nécessite un investissement important en termes de formation, d’outils et de méthodes, ainsi qu’une forte implication de la direction et des opérateurs. C’est pourquoi, bien que de plus en plus répandue, cette approche de maintenance n’est pas encore adoptée par toutes les entreprises.

Comment la gmao facilite-t-elle une politique de maintenance autonome dans une entreprise ?

La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) est un outil informatique qui permet de planifier, de suivre et d’optimiser les activités de maintenance dans une entreprise. Elle peut faciliter une politique de maintenance autonome en offrant les fonctionnalités suivantes :

Gestion des interventions : La GMAO permet de planifier les interventions de maintenance à effectuer sur chaque équipement, et d’enregistrer les comptes rendus d’intervention, les pièces utilisées et les temps de maintenance. Les opérateurs peuvent ainsi consulter les plans de maintenance et suivre les consignes d’entretien pour chaque équipement.

Gestion des stocks : La GMAO peut être utilisée pour gérer les stocks de pièces détachées et de consommables nécessaires à la maintenance des équipements. Les opérateurs peuvent ainsi commander les pièces dont ils ont besoin pour effectuer la maintenance de leurs équipements et suivre les niveaux de stock.

Gestion des documents : La GMAO permet de stocker et de gérer les documents liés à la maintenance, tels que les plans de maintenance, les manuels d’utilisation et les consignes de sécurité. Les opérateurs peuvent ainsi consulter ces documents pour effectuer les tâches de maintenance en toute sécurité et en respectant les procédures.

Analyse des données : La GMAO permet d’analyser les données de maintenance pour identifier les pannes récurrentes, les coûts de maintenance et les temps d’arrêt. Les opérateurs peuvent ainsi identifier les équipements qui nécessitent une maintenance préventive ou corrective et proposer des améliorations pour réduire les coûts de maintenance et augmenter la disponibilité des équipements.

La GMAO appliquée à la maintenance autonome

Voici quelques exemples concrets d’utilisation de la GMAO pour faciliter une politique de maintenance autonome dans une entreprise :

Planification des tâches de maintenance autonome : La GMAO permet de planifier les tâches de maintenance autonome pour chaque équipement. Les opérateurs de production peuvent ainsi consulter les plans de maintenance et suivre les consignes d’entretien pour effectuer les tâches de maintenance nécessaires.

Suivi des activités de maintenance : Les opérateurs peuvent utiliser la GMAO pour enregistrer les comptes rendus d’intervention, les temps de maintenance et les pièces utilisées pour chaque équipement. Cela permet de suivre l’historique de maintenance de chaque équipement et d’identifier les équipements qui nécessitent une maintenance plus fréquente ou une intervention corrective.

Formation des opérateurs de production : La GMAO peut être utilisée pour former les opérateurs aux procédures de maintenance et aux consignes de sécurité. Les opérateurs peuvent consulter les documents de formation et les vidéos explicatives pour apprendre à effectuer les tâches de maintenance de manière autonome.

La GMAO permet ainsi d’impliquer davantage les opérateurs de production dans le processus de maintenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 25 =