Discord, le chat des gamers a élargi sa cible

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Discord était au départ, un chat spécialisé dans le gaming. Cependant avec le temps, de nombreuses autres communautés y ont élu domicile. Créé en 2015 cet outil de communication a trouvé un nouvel élan notamment pendant le confinement.

Les explications dans cet article !

Discord, qu’est-ce que c’est ?

Discord est une application de chat vidéo, audio et de correspondance écrite qui permet donc d’échanger que ce soit pour le gaming, le travail ou une conversation personnelle totalement gratuit.

Basée à San Francisco, cet utilitaire de communication propose d’ouvrir gratuitement un serveur. Ce dernier pourra être privé ou public et l’administrateur sera en mesure d’inviter d’autres individu déjà membres ou pas. Un même serveur peut héberger différant canaux de discussion.

Quel est l’objectif de Discord ?

Son but premier est donc d’échanger entre communauté quelque soit la nature des échanges.

Son slogan est “LE lieu pour discuter”.

Voici une vidéo intéressante qui présente Discord

Comment Discord est devenu un concurrent de Skype, Slack et autre

Le confinement a joué un rôle prépondérant dans l’envol cette appli et la diversification de son public. En effet, durant cette période compliqué, de nombreux élèves et enseignants s’y sont retrouvés afin de réaliser leurs cours en distanciel.

Discord est maintenant devenu un sérieux concurrent pour des applications tels que Slack ou même Skype. Ces chiffres en témoignent :

  • 100 millions d’utilisateurs par mois,
  • 6,7 millions de serveurs
  • 4 milliards de minutes de conversations par jour

Discord a été l’application la plus téléchargée depuis le confinement.

Les débuts de Discord

Dès son lancement, cette appli a su séduire les gamers. Les streameurs, notamment, s’en sont emparé pour tenter d’augmenter leurs followers. Cet outil a été donc bien reçu par les joueurs amateurs comme professionnels qui y ont vu un superbe outil de communication qui pouvait leur être dédié.

Une utilisation pas toujours simple et accessible à tous

En effet, la création et la gestion des serveurs n’est pas si simple que cela pour une personne non habitué à l’informatique. Discord ayant été au départ créé pour des gamers souvent vu également comme des Geek son utilisation n’a pas été, encore, adaptée au grand public. C’est certainement une chose que ces créateurs corrigeront prochainement.

Discord repère de communautés pas toujours bien vues

Revers de la médaille, Discord a également attiré a elle des communauté non désirées par ailleurs. La possibilité de rendre anonyme les serveurs permet a ses personnes aux propos dérangeants de pouvoir échanger leurs idées en toute discrétion sans risque de se faire bannir comme sur les plateformes traditionnelles. En effet, créer un serveur privé et inviter des membres à se joindre à vous est très simple.

Le co-fondateur de cette application dit que aucun groupe qui pourrait échanger des propos haineux ou déplacés n’est accepté sur sa plateforme.

Le soucis vient surtout de la progression fulgurante de Discord qui a, apparemment un peu de mal à suivre au niveau modération. En effet, des études et tests auraient démontré que de nombreux groupes de discussion néonazi auraient élu domicile sur cette application de communication.

Autre communauté indésirable à avoir élu domicile sur Discord, celle du revenge porn.

interface discord

Sur quel appareil peut-on utiliser Discord ?

A vrai dire cette application de communication est utilisable sur de nombreuses machines. En effet, vous pouvez télécharger et utiliser Discord sur :

  • Mac
  • Windows
  • IOS
  • Android
  • Et même Linux (ancien outil pour Gamer oblige)

 

Discord attire donc de plus en plus de monde pour son coté gratuit et discret. Cependant, la modération et son utilisation pas toujours simple pour une personne qui ne maîtrise pas l’informatique en font encore une plateforme marginale. Même si avec 100 millions d’utilisateurs actifs il est difficile de parler de marginalité. Cette application de communication est encore très jeune et devrait rapidement évoluer positivement. C’est en tout cas une très belle réussite digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 14 =