Déménagement : comment réserver une place de stationnement ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lorsque l’on prépare un déménagement, il y a plusieurs éléments à prendre en compte. L’organisation peut demander beaucoup d’efforts, c’est pour cela qu’il vaut mieux s’y prendre bien à l’avance pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il faut préparer les cartons, faire les démarches pour louer une camionnette, et même se renseigner pour faire une demande de stationnement. C’est une démarche que l’on oublie souvent alors qu’elle permet de réellement se simplifier la vie lorsque l’on emménage dans une ville où les places manquent.

L’autorisation d’occupation temporaire

La demande de stationnement est appelée une autorisation d’occupation temporaire (AOT). Lorsque l’on déménage, on a besoin d’une autorisation exceptionnelle de stationnement pour occuper une place avec un camion par exemple. Sans l’aval de la mairie, on ne peut pas garer son camion n’importe où lors d’un déménagement. Dans ces cas-là, on doit se renseigner pour obtenir cette fameuse AOT qui va permettre temporairement de modifier les règles de stationnement, en privatisant par exemple plusieurs places proche du lieu de déménagement ou même sur la chaussée.

La demande ne peut par contre qu’être individuelle, c’est le demandeur qui doit occuper la place demandée. De plus, la demande est temporaire et non renouvelable. Cette demande est vraiment à usage ponctuel lors d’un déménagement dans une zone où le stationnement va s’avérer compliqué. Évidemment, si l’on déménage dans un lieu avec un parking à proximité, la demande n’est pas forcément nécessaire. L’AOT peut engendrer des complications au niveau de la circulation, ainsi certaines villes ont choisi de le rendre payant au vu du matériel ou des efforts fournis. Par exemple, pour un déménagement à Paris, il faudra désormais payer pour obtenir cette autorisation.

Est-ce que c’est obligatoire ?

L’Autorisation de stationnement va vraiment dépendre de la situation. Dans certains cas, elle ne sera pas nécessaire du tout. En revanche, si le véhicule est vraiment imposant et qu’il n’y ait aucunement la possibilité de stationner sur des places privées ou que le camion doit se stationner sur la chaussée ou le trottoir, la demande peut être obligatoire. Dans tous les cas, pour un déménagement compliqué avec de gros meubles ou un piano, par exemple, en particulier au centre-ville par exemple, il vaut mieux se rapprocher de la mairie en amont.

Comment faire la demande ?

Pour faire la demande d’une autorisation d’occupation temporaire, on doit s’adresser à la mairie ou aux services publics. Là aussi, il vaut mieux s’y prendre à l’avance pour que tout soit validé le jour du déménagement. Selon les villes, il y a des exceptions, par exemple à Paris, il faut s’adresser au commissariat de polie d’arrondissement. On peut tout à fait effectuer la demande en ligne via un formulaire proposé ou par courrier en voie postal ou directement déposé à la mairie. Une fois la demande validée, on pourra déposer par exemple un marquage au sol pour délimiter l’emplacement où mettre des pancartes, ce sont des possibilités parfois proposées par la mairie.

Dans le cadre d’un déménagement avec un professionnel, ce sont eux qui peuvent directement faire les démarches pour s’assurer d’être en règle en général. Si ce n’est pas le cas, cela reviendra à vous de prendre contact avec la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 18 =