Que faire en cas d’accident du travail au Québec ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lorsque vous êtes gravement blessé au travail, il est essentiel de réagir rapidement afin que votre incapacité soit reconnue et couverte de la meilleure façon possible. Au Québec, il existe un organisme gouvernemental appelé CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail).

Découvrez les étapes que vous devez effectuer après un accident du travail au Québec!

Notifier son employeur de l’accident

En cas d’accident du travail, il est toujours bon d’informer votre employeur. Il est important de lui fournir des informations sur les circonstances de l’accident afin qu’il vous indemnise si la blessure vous empêche de réaliser vos missions. En effet, il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer la sécurité de ses employés.

Consulter rapidement votre médecin

L’examen du médecin permettra de déterminer la gravité des blessures et leur nature, pouvant déboucher sur une invalidité totale ou partielle. Ces informations doivent figurer sur le certificat médical de la victime. Il va sans dire que s’il y a eu une perte de productivité due à l’accident, le salaire doit également refléter cette circonstance.

Récupérer une attestation médicale

Lorsqu’un employé est blessé et incapable de reprendre le travail, il doit fournir à son employeur un certificat médical. L’entreprise sera ainsi couverte par l’assurance jusqu’à 14 jours d’absence non rémunérée, à condition que les documents prouvant l’éligibilité soient disponibles, au cas où des plaintes seraient déposées ultérieurement par d’autres employés ou des tiers qui auraient également été impliquées dans l’accident.

Réaliser les examens médicaux nécessaires

Après votre visite chez le médecin, ce dernier peut vous demander de réaliser des examens médicaux. Il est impératif de les passer pour pouvoir récupérer votre attestation médicale. De son côté, la CNESST peut également vous demander des examens auxquels vous devez aussi vous plier.

Fournir un dossier complet avec tous les examens médicaux demandés est primordial afin d’espérer obtenir une indemnisation. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une diminution des indemnités perçues, voire pire à un refus de la part de la CNESST de vous indemniser.

Que se passe-t-il après avoir soumis votre réclamation ?

Une fois que votre dossier est envoyé à la CNESST, il y a un délai de traitement de votre demande. Au terme, la CNESST rendra sa décision de vous indemniser ou non.

Si la décision rendue ne vous convient pas, vous pouvez faire appel à un avocat spécialisé en accident de travail pour vous aider à contester le refus.

Si votre situation évolue de votre côté, dans le cas d’un déménagement ou d’un changement marital, vous devez en informer la CNESST et envoyer les documents nécessaires en conséquence. De même, une fois votre période de convalescence terminée, il est impératif d’en informer la CNESST et votre employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 7 =