Quelles sont les avantages de la norme ISO 50001 ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La mise en place d’un Système de Management de l’Energie (SMEn) ISO 50001 est souvent présentée comme bénéfique du point de vue économique avec la réduction des consommations énergétiques. Et c’est vrai.

 

L’ISO 50001 apporte un double bénéfice à votre entreprise

Mais un autre avantage de l’ISO 50001 est de permettre la réduction des émissions de CO2 induites par les consommations d’énergie et de permettre à l’entreprise de réduire son empreinte écologique. Alors pourquoi toutes les entreprises n’ont-elles pas adopté un système de management de l’énergie ISO 50001 ?

Les raisons souvent invoquées sont la complexité et le coût de mise en œuvre. Ces freins ne tiennent plus aujourd’hui :

  • Il existe des prestataires spécialisés qui assistent les entreprises pas à pas dans le processus de mise en place du système de management de l’énergie ; depuis la prise de décision, en passant par la cartographie des consommations énergétiques, les outils de mesure, les objectifs à atteindre et leur mise en œuvre ;
  • Les témoignages des « certifiés » vont tous dans le même sens : la mise en oeuvre de la norme n’est pas compliquée. Le seul véritable obstacle est qu’il faut dans un premier temps dégager du temps pour une personne en interne qui sera le « référent » tout au long du processus ;
  • La norme ISO 50001 dans sa version 2018 s’intègre parfaitement avec la norme ISO 14001 bien connue et déjà implantée dans de nombreuses entreprises ;
  • Il existe aussi des aides financières à la mise en place d’un SMEn ISO 50001 ; en outre le dispositif des certificats d’économies d’énergie apporte aussi un complément de financement des investissements à réaliser.

Au moment où les entreprises « non PME» doivent justifier de la réalisation d’un audit énergétique, il n’est pas inutile de rappeler qu’elles sont exemptées de cette obligation si elles justifient de l’existence d’un SMEn certifié ISO 50001.

 

L’ISO 50001, un outil pour répondre aux enjeux du décret tertiaire

norme ISO 50001La consommation énergétique des bâtiments à usage tertiaire de plus de 1000 m2 doit baisser de 40% d’ici 2030, par rapport à 2010. Ce sera ensuite 50% en 2040 et 60% en 2050.

Cette obligation résulte du « décret tertiaire » entré en vigueur le 1er octobre 2019.
Objectif : accélérer la rénovation énergétique du parc de bâtiments tertiaires existant, qui représente environ 900 millions de M2 en France.

Qu’il s’agisse de surfaces de bureaux, d’hôtels, d’hôpitaux, de commerces, etc., le potentiel d’économies d’énergie est immense. Les consommations portent aussi bien sur le chauffage et la climatisation que sur l’éclairage et l’informatique.

Si vous être propriétaire de tels bâtiments, vous n’avez plus de temps à perdre. Il existe sur le marché de nombreux prestataires pour vous aider à monter une stratégie et planifier vos actions afin de remplir vos obligations d’économies d’énergie.

La norme ISO 50001 apporte justement une réponse aux enjeux du décret tertiaire. Elle offre une méthode pour vous organiser et impliquer vos équipes. Elle vous guide pour identifier et choisir les postes de consommation d’énergie sur lesquels vous déploierez vos actions. Vous pourrez planifier, mesurer et suivre les résultats obtenus ainsi que vérifier et valider les économies réalisées.

En conclusion, si l’adoption de la norme ISO 50001 ne vous exempte pas des obligations nées du décret tertiaire, elle vous arme pour respecter ces obligations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 17 =